dimanche 19 novembre 2017

Opensim version 9 pas pour tout le monde ?

Standalone HG 512 x 512 avec Diva version 9.00


Il faut bien que les choses évoluent. Malheureusement les développeurs commencent à se faire rare  et on ne peut que les remercier de continuer cette tâche difficile.
Seulement voilà si les spécialistes en grilles, réseaux et serveurs distants sous linux s'en sortent presque bien , pour l'opensimien lambda les choses sont plus compliquées et même des grilles importantes en sont restées à la version 8.21 ou 8.3.
- A moins d'avoir une bête de course et un débit de cheval  au galop les textures sont beaucoup plus longues à charger.
- Si via votre PC vous utilisez un simulateur d'une grille version 9 avec votre petite oar vous risquez fort de vous retrouver au fond de l'eau. Vos points d'arrivées fixés ne servent à rien, en particulier lors d'une arrivée directe sur une région ou vous arriverez au milieu. Le nec plus utra,  est de voir tout le monde arriver au fond de l'eau d'un lac situé au milieu de la région. Dans mon cas j'ai du déplacer des objets conséquents. Certains n'arrivent même pas à lancer le simulateur. Il est même possible de se retrouver avec des cubes lors de la recharge des sauvegardes.

- La mise en oeuvre d'une standalone Diva 9  n'est pas trop compliquée. Elle permet au petit opensimien de ne ne pas se perdre dans des configurations compliquées et se décline en région var de 512x512 par défaut mais on peut en changer. Les tutos en anglais sont redoutables mais on peut toujours se servir de cette vidéo ancienne et en anglais certes, mais bien faite . On notera là aussi un chargement de la région beaucoup plus long. Il faudra revoir les points d'arrivée ou retaper votre région. De nombreuses lignes rouges apparaissent lors des sauvegardes mais sont semble t'il sans effet sur leur qualité.

- Quand à faire une grille sur PC chez vous avec le débit famélique des zones rurales c'est une idée saugrenue, le casse tête est assuré, d'autant que Windows 10 vire d'emblée le fichier robust.exe de la 9.00 proposée pour cause de faux positif .

- On appréciera l'absence de tutos compréhensibles, à jour (et on ne cherche pas en français). 90% des problèmes viennent de là. Un exemple l'installation du fameux wifi version 9  via le robust pour grille est pour beaucoup une énigme. Le résultat est l'obligation de chercher sans arrêt, une bonne âme éclairée de votre pays qui ne sera pas trop fatigué par les demandes. Mais Acryline nous donne quelques pistes sur le wiki d'Osgrid.

 La "démocratisation" d'opensim  n'est pas encore gagnée !









Windows 10 1509 Fall Creators et opensim ?

Une importante mise à jour est proposée dans Windows 10 la version 1509 Fall Creators
Nous n'allons pas faire ici état des nouvelles fonctionnalités que vous trouverez ici. Disons que certaines d'entre elles nous intéressent car mettent en avant la 3D. La réalité mixte est superbe on peut en rêver en opensim.
Une vidéo explicative a été trouvée ici.



L'installation est particulièrement longue avec le téléchargement pour une connexion Adsl famélique en zone rurale ce qui m' a mis en tout 4 h

Pour l'Opensim 

Pour ceux qui ont une standalone en réseau  
- La carte de bouclage disparaît. Il vous faut la refaire en cherchant dans gestionnaire de périphériques (onglet action >> ajout de matériel)
- Firestorm voit ses mots de passe disparaître

 Sinon
- Les simulateurs,  les bases de données fonctionnent normalement
- Pas de problème rencontré lors des visites des régions
- Peut être à prévoir une mise à jour de la carte graphique car si Windows 10 change de version la mise à jour de la carte graphique corrige des bugs et peut améliorer l'affichage en opensim ce qui a été observé dans ma situation.

Faut il le faire ?

Disons le, les virus n'aiment pas les nouvelles versions. Vous serez mieux protégé.
En 2018 même combat le nom de code est Redstone 4



dimanche 23 juillet 2017

CLOTURE DU CHANTIER JARDIN VILLEMIN par ici la visite !



Jacqueline, Lorenzo et moi en place pour vous accueillir et vous faire découvrir 
une nouvelle version du concept de récit audio immersif !















samedi 22 juillet 2017

Smart movie du 10ème anniversaire d' Osgrid 23 - 31 juillet 2017

Acryline et Chéops lors de la soirée

Une découverte de l'anniversaire d'OSgrid ou avec Cheops, Acryline , Ignis Fatuus, un nouveau francophone Hicks et la dernière apparition de Prodyck.


Liens  de cet événement sur ce blog

Plusieurs francophones à l'anniversaire OSgid 

ChaineYoutube :

- La vidéo explicative de la parcelle de Prodyck

Vidéos live de Périscope 

La soirée avec Cheops et Acryline
- L'ensemble des parcelles






samedi 15 juillet 2017

Plusieurs francophones à l'anniversaire OSGrid 29-30 juillet 2017

Plusieurs francophones à l'anniversaire OSGGrid 29 et 30 juillet 2017 seront présents au 10 ème anniversaire d'OSgrid dont vous n'ignorez pas l'importance  pour développement Opensimulator. Pour cette occasion OSgrid ou se situe i3dm met à disposition des parcelles sur plusieurs régions. Tout n'est pas fini mais vous pouvez déjà vous y rendre. Vous retrouverez plusieurs francophones qui se sont installés sur les régions OSG10B3  et OSG10B4

OSG10B4 : Nous y découvrons Chéops au coté d'Acryline  et un peu plus loin une nouvelle connaissance  Hicks Adder.


La parcelle de Chéops à côté d'Acryline

OSG10B3 : Sur cette région on retrouve Ignis Fatuus et Prodyck qui pour ses adieux en opensim a accédé aux nombreuses demandes en la matière d'une reconstitution 3D d'une de ses toiles(voir la vidéo explicative). Un peu plus loin s'installera peut être quelqu'un que nous serions heureux de revoir Eden Cat .

Une région en réduction d' Ignis Fatuus et la parcelle de Prodyck

Il y a peut être d'autres francophones inconnus de nous sur d'autres endroits. Vous pouvez toujours réserver une parcelle auprès de Dan Banner.


Il y a 4 régions à visiter
 Bonne visite





samedi 24 juin 2017

Gloire et "chute" du Président Deschanel en 1920


Un grand moment de l'histoire de France qui changea face du monde, puisqu'il condamnait la politique extérieure de la France et de l'Angleterre et prônait des liens plus étroits entre la France et l'Allemagne. Qui sait s'il avait gardé toutes ses facultés ...



Suivez le parcours, cliquez sur les média prims et vous entendrez sa voix, témoin de la France de 1920 et dans l'ambiance  de la victoire de 1918 du 2ème son empire colonial où le soleil ne se couchait jamais, ce dont nous étions très fiers. Découvrez les anonymes qui l'ont recueilli. Et bien sûr les toiles disséminées dans la région.


Note : vous ne pourrez pas voler.

lundi 12 juin 2017

ACTUALITE DE RAPHEL POLI !





Je vais participer, suite à la première sélection, à la soirée d'ouverture de pulsar, à Paris.

(Illustration: Monocycle Floral, 2005)
Voici ce que je leur ai écrit:

Depuis une vingtaine d’années j’accompagne l’apparition du numérique. A l’age d’entrer dans ce qu’on appelait alors « la vie active » j’avais la vision de la robotisation, et un profond refus de faire un travail remplaçable par une machine. Je me suis donc orienté vers l’art, pressentant que c’était là que l’esprit venait à nous, et nous permettait de jouer notre rôle de transmetteur. L’art pour moi, c’était ne pas être subordonné à la nécessité. Ca ne voulait pas encore dire quel art ? Quel outil ?

Cependant avec un père ingénieur et une mère surdouée, j’avais appris le basic à 6 ans, et développé une grande plasticité face à l’outil informatique. Je ne l’envisageais pas tout de suite cependant sous l’angle du développement d’outils. Au début j’ai été fasciné par la possibilité d’obtenir gratuitement l’ensemble des logiciels existants sur le marché, je les ai donc tous appris au moins partiellement. J’avais une vision de ce nouveau médium comme étant un médium ultime, rassemblant tous les autres. Je fantasmais un spectacle total, et je le réalisais plusieurs fois à travers des intégrations du corps dans des univers viruels.

En 2014, après deux sélections dans des festivals, j’en suis venu à m’émanciper des logiciels complets, pour me rapprocher du code même. Aujourd’hui je ressens le langage Python comme un accès indifférencié à toutes les formes de production, industrielle, artistique, pratique etc.
Je pressens également que le code permet d’ouvrir l’esprit humain en le surprenant simplement en appliquant ses méthodes d’une façon moins déterminée. La fonction randomize par exemple semble bien loin du hasard inspiré d’une tache de peinture jetée de main d’homme, mais elle est aussi moins déterminée, plus ouverte à l’absurde.

En découvrant le FabLab de capsciences à Bordeaux, j’ai pu mesurer quel éventail de compétences j’avais développé durant toutes ces années. A la rencontre d’autres je me suis senti me révéler à la réalité. Voir ma première sculpture et la tenir dans mes mains a été aussi une grande étape. Je sens que l’époque est en train de fournir un nouvel accès à la matière. Les structures sociales telles que pulsar, qui se crée sur ce terrain de recherche sont pour moi l’ouverture d’un nouveau style de vie, où l’élan créatif amène rapidement à la rencontre et à la co-création.

Je me suis toujours agencé dans mon lieu de vie un laboratoire, et j’y ai découvert de grands secret, à présent je sens que ces découvertes trouvent un réceptacle au sein de la communauté. La matérialiation des objets 3D est une image de la matérialisation de la société du medium neutre, de la mise en réseau, de l’égalité devant la source de la créativité. Nous avons tous une responsabilité face à l’ouverture des possibles, c’est la responsabilité d’accueillir l’improbable, de s’ouvrir en même temps que s’ouvrent les autres.

L’improbable se produit tous les jours, et j’ai le sentiment que ça n’est que le début. Je veux à présent sortir de mon laboratoire et faire partie de la bonne nouvelle : Nous allons lancer l’apparition d’un nouveau cadre de vie où les pensées et leur liberté prendront une valeur inestimable, de par le peu de distance entre elles et la matière. Notre liberté, augmentée par le code, viendra révéler bientôt l’essence de la vie qui se cache dans l’erreur. Le destin d’un humain créatif est là, dans sa distance par rapport à sa limite, dans sa pleine acceptation de ne pas être la perfection de la machine, mais plutôt le point embryonnaire de son esprit incongru et tendre. Nos erreurs nous renseignent sur ce qu’il reste de travail, mais seront aussi le limon de la fascination pour ce que les machines en feront.

Raphael Poli